Vous vous intéressez au développement personnel ? Et si vous commenciez par accepter l'idée que la perfection n'existe pas ?

Développement personnel : L’art d’être imparfait(e) !

Vous vous intéressez au développement personnel ? Vous avez commencé à enchaîner les livres sur le sujet et vous êtes devenu(e) incollable sur les coachs stars du web ?

Alors avant d’aller plus loin, il y a une chose primordiale que vous devez savoir… Le développement personnel est le contraire de ce que vous croyez !

Revenir à la base du développement personnel

A quoi sert le développement personnel ? Tout « simplement » à devenir la meilleure version de vous-même. Jusque-là, nous sommes à peu près d’accord. Le problème, c’est qu’il y a dans cette phrase une ambivalence qui prête à confusion. Parce que lorsque je parle de « meilleure version de vous-même », vous allez focaliser votre attention sur le mot « meilleure », alors que ce n’est pas le plus important…

Vous me suivez ? Pour faire simple, la base du développement personnel, c’est VOUS. Le problème, c’est qu’on a parfois tendance à l’oublier. On entend les mots meilleure version et on s’imagine déjà qu’on va devenir quelqu’un d’autre. Une toute autre personne, super calme, super charismatique…

Le fait est que vous avez déjà tout en vous. Toutes les cartes sont déjà entre vos mains. Mais, trop souvent, vous êtes assailli(e) de doutes, de peurs et de fausses croyances qui vous donnent l’impression que ce n’est pas le cas ou que ce n’est pas assez ! Le développement personnel est juste là pour vous dire : hey, regarde-toi tel(le) que tu es vraiment ! Bref, il est temps d’apprendre à aimer celle/celui que vous êtes au plus profond de vous !

Développer sa bienveillance envers soi-même

Il y a un point sur lequel peu de personnes me contrediront : vous avez une connaissance très fine de tous vos défauts (du plus petit au plus gros). En revanche, lorsqu’il s’agit de prendre conscience de vos capacités et de vos qualités, là c’est une autre paire de manches.

C’est comme ça. Nous sommes généralement plus bienveillant(e)s à l’égard des autres que de nous-même. Lorsqu’un(e) ami(e) vous fait état d’une « erreur » qu’il ou elle aurait commise, vous allez la consoler. Imaginons maintenant que c’est vous qui faites cette erreur. Quelle serait votre première pensée ?

Il y a fort à parier que vous vous auto-flagelleriez : quelle gourde (ou quel imbécile), vous faites toujours les mêmes bêtises ! Tout de suite, vous vous remettriez en question, vous commenceriez à douter…

Le développement personnel vous propose de prendre l’habitude inverse. Pas en vous moquant de votre ami(e), mais en développant la bienveillance que vous exprimez à votre égard. Pourquoi ne pas essayer de changer de dialogue interne ? Félicitez-vous, encouragez-vous et consolez-vous ! Au lieu de vous juger et vous critiquer à longueur de journée…

Le développement personnel n’est pas une quête de perfection

De façon globale, une des erreurs en matière de développement personnel est de croire que cela consiste en une recherche de perfection, quand au contraire il s’agit d’accepter son imperfection.

C’est là toute la clé. Acceptez de lâcher-prise sur ce que vous ne pouvez pas contrôler. Parce que vous ne deviendrez jamais quelqu’un de parfait, mais que c’est OK comme ça !

La perfection n’est pas de ce monde. Et d’abord, être parfait(e), ça veut dire quoi ? Au fond c’est un peu comme la beauté, c’est très relatif ! Et chercher à l’atteindre équivaut donc à vous épuiser vainement.

Non, le développement personnel vous encourage au contraire à accepter tout ce qui, selon vous, était considéré comme un défaut. Cela se traduit sur deux niveaux :

  • Physique : vous vous trouvez trop ronde ou trop maigre ? Vous n’aimez pas votre nez ou la taille de votre poitrine ? Essayez de faire la paix avec votre corps, c’est super important. Il y aura des points qui pourront être travaillés, mais il ne faut pas se lancer avant d’avoir entamé un travail d’acceptation ! Le risque est soit de vous lancer dans une spirale perfectionniste sans fin, soit au contraire de ne jamais atteindre de résultats…
  • Psychologiques et comportementaux : chacun de vos « défauts » est la traduction d’un mal plus profond. Plutôt que de chercher à l’effacer ou à le nier, il vaut alors mieux apprendre à l’accueillir. Le comprendre pour pouvoir aller de l’avant.

Développement personnel : sortez de votre zone de confort.

Attention néanmoins ! Si le développement personnel encourage à accueillir l’imperfection, il ne s’agit en aucun cas de devenir laxiste ! Accepter ce qui ne peut pas être changé, ne signifie pas considérer que vous n’avez d’influence sur rien. Et c’est vrai tant au niveau physique que psychologique !

Le truc, c’est que bien souvent, pour pouvoir avoir un impact positif, vous allez devoir sortir de votre zone de confort. Et ça, ça fait peur. Votre corps tout entier vous encourage à ne pas le faire : angoisses, absence de motivation… Si l’être humain est fait pour changer, le fait est que c’est loin d’être quelque chose de facile !

Mais pas de panique, difficile ne veut pas dire impossible ! C’est là tout le sens du développement personnel !

Développement personnel : à la découverte de votre zone de pouvoir

Le plus compliqué, c’est de prendre conscience de votre zone de « pouvoir ». Des choses sur lesquelles vous allez pouvoir avoir une action.

Si, a priori, il pourrait tout simplement s’agir de bon sens, en vérité c’est plus complexe que ça…

Parce que vous avez des certitudes, des croyances limitantes concernant ce dont vous êtes capable, ou non ! Et que cela va complètement fausser la donne. C’est là, notamment, toute l’importance de faire appel à un coup de pouce extérieur. Pour vous permettre de prendre le recul nécessaire vis-à-vis de vous-même.

De l’importance du coach en développement personnel

A ce stade, vous pouvez choisir de faire appel à un(e) proche pour vous venir en aide, vous éclairer et répondre à vos questions. Le problème, c’est que :

  • D’une part, il ou elle a ses propres filtres, fausses croyances, peurs… Qui peuvent le/la pousser à vous donner des conseils pas toujours adaptés à votre situation personnelle.
  • D’autre part, la réponse se trouve en vous, et en personne d’autre !

Là vous allez me dire : ah oui mais tu as dit que… Oui. J’ai dis que vous aviez besoin d’une tierce personne pour avancer. Mais je parlais surtout d’un coach en développement personnel ! Pourquoi ? Parce que plutôt que de vous donner des réponses toutes faites, de chercher à trouver la solution pour vous, il va vous poser les bonnes questions pour vous permettre de trouver votre solution en vous.

Le coach est un(e) professionnel qui :

  • Est lui(elle)-même accompagné(e) par un coach qui l’aide à cheminer et à se soustraire de l’emprise de ses fausses croyances ;
  • Dispose de tout un panel d’outils et de connaissances qui pourront vous être utiles dans votre cheminement.

Le développement personnel : la solution miracle ?

Non. Parce que avancer sur la voie du développement personnel n’est jamais simple. Ce n’est pas une solution miracle, il n’y a pas de baguette magique à disposition de tout coach qui se respecte.

Mais il y a un objectif : votre bien-être, votre épanouissement personnel… Et parfois même votre état de santé global. Et dès que vous avez pris cette décision, cet engagement avec vous-même de ne plus vous laisser passer en second(e), alors il ne reste plus qu’à retrousser vos manches pour vous mettre au travail.

Ce que vous trouverez au bout du chemin vaut bien plus que la perfection : c’est un état de calme et de paix intérieure. C’est vous. Tout simplement.

« Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l’être mais aussi la sagesse de distinguer l’un de l’autre. Voici la morale parfaite : vivre chaque jour comme si c’était le dernier ; Ne pas s’agiter, ne pas sommeiller, ne pas faire semblant. »

Marc Aurèle
No Comments

Post A Comment